Entrée, plat et dessert

Bonjour,

5 mois ce sont écoulés depuis le dernier article. 5 mois durant lesquels j’ai décidé de ne plus regarder les dates de produits afin de laisser au centre Leclerc Levallois la possibilité d’améliorer ses contrôles.

En ce 21 juillet, j’ai donc décidé de faire un petit tour dans le centre et de regarder les dates de péremption de plusieurs produits alors une seule question se pose : Ai-je trouvé des produits périmés en vente ? La réponse est simple comme le démontrera les photos ci-dessous. Des produits périmés ont été trouvé au rayon charcuterie, poissonnerie, pâtisserie et fromage.

  • Mozzarellas périmées du 18/07 et 19/07
  • Filets de cabillaud périmés du 19/07
  • Parts d’opéra périmées du 20/07
  • Gigolettes de lapin périmées du 20/07

20140721_filet_cabillaud 20140721_gigolettes_lapin
20140721_mozzarella 20140721_opera

PartagerTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

2 réflexions sur “ Entrée, plat et dessert ”

  1. Bonjour
    Votre blog est très intéressant, j’ai fait le même constat au centre Leclerc de Château -Thierry 02400, depuis début août 2014: jambon Herta périmé de 3 jours, pack de 8 laits candia pourris (dlc ok mais 4 bouteilles avaient tournées, je n’ai pas osé en ouvrir plus…), et ce matin, le top, du jus multivitamines périmé du 27/07.
    Je me tâte d’alller leur renverser sur le comptoir d’accueil….
    Une belle bande de bons à rien !

  2. Bonjour Même constat au leclerc de Houtaud POntarlier 25300, où entre les dates périmées dans tous les rayons (beurre, brioches etc…) vous trouverez également des produits avec des dates de péremption OK et à l’intérieur, c’est avarié! Exemple avec 3 boules de mozzarella marque repère, achetée et ouvertes le jour même: 2/3 étaient complètement rances et inmangeables… non respect de la chaîne de froid! Le poisson: acheté et cuisiné le jour même, une telle puanteur que les fenêtres ont dû rester ouvertes 1 jour et demi… Vous pouvez toujours vous battre, ils n’en ont strictement rien à foutre. Ils sont « indépendants » et payent le droit d’utiliser la marque leclerc. Il faudrait juste réussir à leur coller un contrôle sanitaire, mais pas sûr que les institutions ne se déplacent… : http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/coordonnees-des-DDPP-et-DDCSPP
    Bref, change de crèmerie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *